Quel système de sécurité pour une résidence secondaire ?

C’est bientôt la rentrée et pour les français qui ont une piscine dans leur résidence secondaire, c’est bientôt le moment de lui donner rendez-vous au printemps prochain.

Mais il se pose la question suivante : Comment bien sécuriser sa piscine durant une longue période d’absence ?

La loi prévoit 4 dispositifs de sécurité pour les piscines privées. Les possesseurs de piscines peuvent ainsi choisir entre des barrières, des abris ou couvertures de piscine, des alarmes sonores d’immersion, ou des alarmes sonores périphériques. Mais quel système choisir pour une résidence secondaire ?

La loi de 2004 relative à la sécurité des piscines permet de faire un tri parmi les 4 systèmes possibles. En effet, en cas de déclenchement de l’alarme, le propriétaire doit intervenir dans les 3 minutes. Difficile à faire si l’on se trouve à des dizaines ou des centaines de kilomètres de sa piscine !

Pour une résidence secondaire, il convient donc de se tourner soit vers les barrières, soit vers les abris ou couvertures de piscine. Cependant, chacun à ses avantages et ses inconvénients :

  • La barrière empêche efficacement l’accès à la piscine mais n’offre aucune autre fonction contrairement aux deux derniers systèmes de sécurité ci-dessous.
  • La couverture de piscine qui outre la sécurisation de la piscine permet de protéger la piscine des pollutions extérieures et est tout à fait adaptée à l’hivernage de celle ci ! De plus, elle coûte bien moins cher qu’un abri ou une barrière. C’est d’ailleurs la solution que Piscines Waterair vous recommande dans cette situation.
  • L’abri protège aussi très bien, tout en étant aussi adapté à l’hivernage de la piscine mais son prix peut en refroidir plus d’un.
demande de catalogue piscine
Partager.